Comment prendre en compte la proximité de la Suisse ?

La Suisse exerce une attractivité très forte sur les pays périphériques, notamment dans l’Arc jurassien où les effets induits par sa proximité sont particulièrement marqués sur la zone frontalière côté France : travailleurs frontaliers, développement des services en France bénéficiant largement de la présence des consommateurs suisses, différences institutionnelles entre les deux pays, induisant dans certains cas un effet de "mur" en lieu et place de la frontière, dans d’autres cas des effets pervers notables (développement économique, cohésion sociale, environnement...).

Pour ces raisons, il paraît indispensable de réfléchir systématiquement à la prise en compte des effets frontières que peuvent induire certaines prises de décisions, d’aménagement, liées à la mise en place de dispositifs quelle que soit la thématique. Ceci implique une interrogation particulière, au sein du CESER, sur le positionnement des institutions relativement aux effets induits par la proximité de la Suisse voisine, aux enjeux de coopération transfrontalière et plus largement aux opportunités de mise en cohérence de politiques publiques.
  • Équipe en charge
Hubert Belz, Françoise Bévalot, Sandrine Carette, Caroline Debouvry, Françoise Frèrebeau, Cédric Journeau, Bouchra Rezki, Jean-Gabriel Schamelhout, Marie-Laure Schneider
Rapporteurs : Alexandre Moine et François Roche-Bruyn
  • Principales étapes
21 juin 2022 : Adoption du rapport en Assemblée plénière du CESER

Septembre à mai 2022 : Rédaction du rapport et formulation des recommandations

Juillet et août 2021 : Retranscription et analyse

Mai et juin 2021 : Acculturation et conduite d'entretiens

Avril 2021 : Validation de la feuille de route par le Bureau