Le numérique au service des territoires et des usagers

 

La commission Mobilités-Énergie poursuit ses travaux sur le numérique avec une réflexion recentrée sur le numérique au service des territoires et des usagers.

De multiples aspects de la vie quotidienne des habitants sont impactés par le numérique : mobilité, accès aux soins, accès aux services publics, maintien à domicile, formation et nouveaux modes de travail… Les personnes auditionnées apporteront leur vision du sujet et réponses à cette question : "Comment le numérique peut-il être une opportunité face aux défis auxquels la Bourgogne-Franche-Comté est confrontée ?".  

  • L'équipe en charge

Actuellement, l’ensemble des membres de la commission Mobilités-Énergie travaille sur ce dossier.

  • Les principales étapes

automne 2020 : présentation de l’autosaisine en assemblée plénière pour adoption

7 janvier 2020 : auditions de Sabine Racine et Pierre Adami

La commission a auditionné Sabine Racine, Chargée de mission développement numérique des territoires et Pierre Adami, Chargé de mission modernisation et simplification au SGAR. Ils ont détaillé les modalités de développement de la dématérialisation des services publics tout en rappelant les objectifs : lutter contre la fracture numérique et garantir l’accès de tous les citoyens à leurs droits dans un contexte de numérisation des démarches et de transformation des politiques publiques. 600 000 personnes seraient aujourd’hui éloignées du numérique en Bourgogne-Franche-Comté.

22 novembre 2019 : audition de M. Chauvet

Vincent Chauvet, maire d’Autun, a présenté les formations labellisées "Grande école du numérique", l’expérimentation d’un véhicule autonome, les actions en faveur de la démocratie locale et de la culture en lien avec le numérique.

16 octobre 2019 : audition de Mme Rauscher-Paris

Catherine Rauscher-Paris a présenté le Pôle de gérontologie et d’innovation (PGI) dont elle est la Directrice. Elle a aussi précisé les informations disponibles dans le Baromètre du numérique et dans Statiss 2018 de l’ARS.

4 octobre 2019 : validation du cahier des charges par le Bureau