L'alimentation locale et bio dans la restauration collective

Point sur les travaux en cours

Dans le respect des règles de confinement, le président Dominique Roy a souhaité que l’activité du CESER se poursuive par voie dématérialisée.

Point sur "L'alimentation locale et bio dans la restauration collective"


Le recours à des produits bio et locaux dans la restauration collective s’inscrit dans un contexte réglementaire et sociétal. À l’échelle d’un territoire, manger sainement relève d’enjeux sanitaires et économiques étroitement imbriqués et constitue un levier pour la mise en mouvement des territoires dans la transition écologique et solidaire. Cela impose une approche transversale des grands enjeux : empreinte énergétique, environnement, aménagement du territoire, autonomie alimentaire…

Face à ces constats, les conseillers du CESER ont souhaité apporter leur éclairage. Sur la base de l’analyse de la situation, de l'audition d'experts et de visites sur le territoire, ils ont formulé 20 préconisations pour que cette ambition régionale se donne les moyens de devenir une réalité. Le contexte de crise sanitaire et économique actuel conforte la pertinence des recommandations et démontre l’urgence d’agir.

Le rapport sera soumis au vote de la prochaine assemblée plénière du CESER.